Voila près d`un quart siècle que le choeur le plus célèbre du monde a donné son dernier concert à Paris.

Cependant tous les applaudissements frénétiques ne pouvaient faire oublier le triste fait qu´à partir de ce jour ce choeur, sous la direction de son fondateur, cesserait d´exister.

Certains chanteurs plus àgés avaient sillonné le monde pendant plus de quarante ans avec Serge Jaroff et méme Wanja Hlibka avait chanté pendant douze ans sous sa direction. 

    

À cette date, Serge Jaroff savait déjà que son fils Alexeij, quelle qu`en fùt la raison, ne voulait pas prendre la relève. Pour Serge Jaroff et ses Cosaques il était clair que le plus jeune chanteur, Wanja Hlibka, était le mieux habilité pour assurer cette charge. Comme Wanja Hlibka était avant tout chantuer, il ne songeait pas à étre exclusivement chef de choeur. En plus, il s`agissait de répondre aux exigences d`un public gáté par Sege Jaroff. Quoique bien initié par Jaroff, Wanja Hlibka ne voulait pas accepter cette mission par peur aussi de ne pas étre à la hauteur de son maítre.

Serge Jaroff mourut aux Ètats-Unis en 1985. Quelques mois avant sa mort, il avait cédé ses droits d`auteur des <Cosaques du Don> à l`organisation des tournées <Otto Hofner> aujourd`hui gérée par <Eberhard Bauer>.

Après la mort de Serge Jaroff, d`innombrables agences es groupes s`adjugèrent le nom <Les Cosaques du Don> et associèrent méme le nom du fondateur à leurs intéréts. Le public étant désappointé par cette multitude de groupes portant le nom de <Cosaques du Don>, Otto Hofner désespérait pouvoir organiser de futures tournées couronnées de succès. Au fil des années, l`image de qualité et la réputation du choeur original <Serge Jaroff> finirent par se détériorer vu que les groupes qui lui succédèrent ne surent guère se hisser à son niveau.

Tous ces faits, et peut-étre également le sentiment de devoir rendre justice à Serge Jaroff, amenèrent Wanja Hlibka, en colloboration avec George Tymczenko, lui-méme soliste du choeur original, à faire revivre les initiaux <Cosaques du Don>.

En 2001, après les succès grandioses du nouvel ensemble, Otto Hofner céda volontiers le nom <Les Cosaques du Don> à Wanja Hlibka, reconnaissant celui-ci comme digne successeur de Serge Jaroff, capable de continuer la tradition authentique de choeur original. 

Par la suite, le répertoir continue à étre celui du chour original. Il est constitué exclusivement de partitions de la bibliothèque privée de Serge Jaroff, appartenant à son fils Alexeij vivant aux États-Unis.